NOS DIFFÉRENTS PROJETS  :
 
Vous trouverez dans cette partie du site les différents projets de l’établissement.
 

 

1    Projet éducatif de l’institut Sainte-Begge

Il définit, dans le respect des objectifs fixés dans le projet de société, l’ensemble des valeurs, des choix de société et des références à partir desquels un Pouvoir Organisateur définit ses objectifs éducatifs.

L’école libre Sainte-Begge 4, comme toute école entend poursuivre les objectifs généraux du système éducatif.

Les parents, la famille sont les premiers éducateurs de leurs enfants. L’école ne peut réussir dans sa tâche, sans leur appui, comme ils ne peuvent réussir sans elle. Nous sommes donc solidaires sur ce point.

Le projet éducatif de notre école suit naturellement celui du réseau libre et est avalisé par le P.O. Il est un texte de référence concernant les objectifs à atteindre en matière d’éducation, permettant une plus grande homogénéité de pensée, d’action et une continuité éducative.

L’école Sainte-Begge se donne pour mission de dispenser à ses élèves une formation intellectuelle, morale et sociale solide. Elle a le souci de les guider vers l’épanouissement de tous les aspects de leur personnalité. Elle se veut ouverte à tous, moyennant reconnaissance de son orientation chrétienne.
Elle contribue à la construction de l’enfant pour qu’il devienne un citoyen autonome, responsable et chrétien. Elle vise à l’acquisition d’un certain nombre de savoirs, de savoir-faire, de savoir-être.

1    Former la personne toute entière

  •  Développer la dimension corporelle, intellectuelle, affective sociale et spirituelle,
  • Considérer chaque enfant comme quelqu’un d’unique,
  • Aider à l’accession à l’autonomie, à l’exercice responsable de la liberté.

2    Former le citoyen

Dans une société démocratique, fondée sur le respect des droits de l’homme, l’école développe donc des pratiques démocratiques pour que les enfants deviennent des acteurs de la vie sociale, soucieux de justice et de paix.


3    Former l’acteur de la vie économique

Développer des aptitudes nécessaires au service de la personne et de la société. Rendre les enfants acteurs responsables, efficaces, créatifs.

    La communauté chrétienne

Travailler au bonheur de l’homme, au bien de la société, à l’avènement du Royaume de Dieu, promouvoir dans sa démarche éducative, des valeurs évangéliques telles que :

La confiance, le pardon, le respectde l’autre, l’intériorité, la solidarité responsable, la créativité.

  • L’école chrétienne
  • Annonce la Bonne Nouvelle du Christ
  • Entretient la mémoire de la Vie-Passion-Résurrection du Christ
  • Témoigne par ses actes
  • Fait vivre des relations entre les personnes

Les membres du personnel poursuivent, ensemble, une action cohérente ; ils ont à cœur de faire vivre dans leurs propos, leurs attitudes, leurs modes de relations, l’esprit chrétien et la foi qui les animent. Ils collaborent loyalement au projet.


2   Projet pédagogique


Il définit les visées pédagogiques et les choix méthodologiques qui permettent à un Pouvoir Organisateur de mettre en œuvre son projet éducatif.

Nous prônons un enseignement centré sur l’enfant qui apprend.

1 Pédagogie fonctionnelle

L’enfant est invité à se mettre en recherche, à collaborer, à prendre ses responsabilités.
Nous mettons l’enfant en situation de projet, de défi qui l’interpelle. Nous proposons à l’enfant des situations d’apprentissage pour lui permettre de résoudre son problème, de relever le défi devant lequel il est placé.
Nous construisons, avec lui, des savoirs sur des connaissances antérieures personnelles. Nous sommes pour lui des « facilitateurs » d’apprentissage.

2  Pédagogie participative

La classe est une communauté fraternelle. Les enfants et les enseignants sont des partenaires dans les choix, l’organisation, la réalisation, l’évaluation des différentes activités de classe.

        L’enfant apprend avec, pour et par les autres

3  Pédagogie différenciée

Du point de vue des élèves :

  • Parce que chaque enfant est différent
  • Parce que chacun a ses propres représentations (visuelles, auditives, kinesthésique...)
  • Parce que chacun avance à un rythme qui mérite d’être respecté.

        Du point de vue de l’enseignant :

  • Par la gestion de son groupe : activités collectives ou individuelles, frontales ou interactives.
  • Par l’alternance des techniques d’apprentissage afin de diversifier la construction du savoir.

        Du point de vue des savoirs :

  • Des enfants utilisent des démarches différentes, construisent des savoirs différents. Il s’agit donc de mettre en place des compétences de base et d’exploiter au maximum les possibilités et les motivations de chacun. Cette pédagogie nécessite des situations de renforcement pour les uns, de dépassement pour les autres.

4   En conclusion, nous proposons :

  • De donner du sens aux apprentissages,
  • D’assurer la continuité dans les apprentissages,
  • De différencier les apprentissages,
  • D’harmoniser le passage maternel-primaire/primaire-secondaire
  • De favoriser l’ouverture de l’école sur son environnement,
  • De faire de la lecture-écriture une priorité,
  • De faire de la démarche d’éveil une autre priorité,
  • De travailler en équipe éducative responsable : le cycle est pris en charge à certains moments par plusieurs enseignants qui, bien que titulaires d’une classe déterminée, deviennent aussi coresponsables d’un cycle.
  • De répartir les contenus sur la durée du cycle,
  • De pratiquer une évaluation formative permanente et certificative en fin de cycle (8 ans /12 ans

3     Projet d’établissement

Le projet d’établissement définit l’ensemble des choix pédagogiques et des actions concrètes particulières que l’équipe éducative de l’établissement entend mettre en œuvre en collaboration avec l’ensemble des acteurs et partenaires pour réaliser les projets éducatifs et pédagogiques du pouvoir organisateur.
Le projet d’établissement est un outil pour atteindre les objectifs généraux et les objectifs particuliers du décret « Missions » du 24 juillet 1997 ainsi que les compétences et savoirs requis, celui-ci est adapté régulièrement.

Nos priorités pédagogiques au cours de ces 10 dernières années furent :

  • Améliorer la continuité dans les matières et principalement au niveau de la lecture et de l’écriture.
  • Veiller à ce que l’enfant puisse s’ouvrir au monde et à l’environnement,
  • Eduquer à la citoyenneté et lutter contre la violence,
  • Différencier nos pratiques pédagogiques avec l’objectif de respecter le rythme et les besoins de chaque enfant dans les apprentissages,
  • Initier à des activités de consolidation de l’apprentissage, au rythme de chacun.
  • Développer la compréhension des consignes au travers des mathématiques et plus précisément dans le domaine de l’étude des nombres et des grandeurs.


3.1    Notre priorité pédagogique actuelle

La différenciation

Différencier, c’est emprunter des chemins différents pour aider chacun à atteindre les mêmes objectifs.
Autrement dit, varier les méthodes d’apprentissage pour tenir compte des niveaux, des capacités et des rythmes de chaque enfant au sein d’une même classe.
Faire de la pédagogie différenciée, c’est avoir conscience que tout le monde n’apprend pas de la même façon.
Pour y parvenir, nous mettons en place des ateliers, des processus d’apprentissage et de mémorisation, des projets, des groupes de niveaux, …

  • Quelques actions pédagogiques sur la différenciation
  • Utilisation d’un matériel diversifié,
  • Consignes (écrites, orales) variées,
  • Ateliers de remédiation,
  • Fichiers d’exercices de dépassement,
  • Groupes de niveaux/besoins,
  • Parrainage,
  • Attentions particulières envers des élèves différents,
  • Différentes techniques de mémorisation,
  • Adapter les exercices en fonction des difficultés de l’enfant (dyspraxie…)